Mon chien au jardin

Publié le : 16/03/2022 10:05:31
Catégories : ANTIPARASITAIRE , DIGESTION , ETAT GENERAL , PEAU ET POIL , SOIN ET HYGIENE

Blog-mon-chien-au-jardin-beagle-hortensia

Plantes toxiques

Votre protégé aime gambader, se reposer et jouer au jardin mais il faut savoir que certaines plantes qui ont l’air inoffensives sont en fait toxiques et peuvent causer des irritations cutanées, des problèmes digestifs, neurologiques, cardiaques ou musculaires, et même si cela est très rare elles peuvent parfois être mortelles. Dans certains cas, c’est uniquement lorsqu’une grande quantité de feuilles ou de fleurs est ingérée que la plante peut créer des malaises. La plupart du temps les adultes n’y touchent pas mais les chiots eux ont une fâcheuse tendance à tout mordiller, il faut donc les surveiller tout particulièrement. Quand vous achetez de nouvelles plantes, renseignez vous afin de ne pas faire prendre de risques à votre compagnon.

Voici une courte liste non exhaustive des plantes les plus communes qui sont plus ou moins toxiques pour vos poilus : rhododendrons, azalées, bégonias, muguet, laurier rose, noix, ifs, chêne et glands, lys, ricin, arums, houx, gui, buis, aconit, digitale, pommes de terre crues.

Si vous voyez votre chien manger une de ces plantes retirez lui de la bouche rincez sa gueule avec de l’eau et donnez-lui du charbon de bois, n’essayez pas de le faire vomir, ne lui donnez ni à boire ni à manger. Surveillez-le et si des symptômes alarmants se développaient emmenez le chez votre vétérinaire avec un morceau de la plante et une photo de la plante entière si vous pouvez. Lui seul pourra vous conseiller un traitement adapté.

Certains champignons sont évidemment aussi toxiques il faut donc s’assurer que votre animal n’en n'ingère pas.

 Blog-mon-chien-au-jardin-fox-champignons

Insectes

De nombreux insectes peuvent être préjudiciables à la santé de votre protégé en tout premier lieu les chenilles processionnaires du pin sont à fuir comme la peste. Ces chenilles aisément reconnaissables de par leurs poils urticants sont extrêmement dangereuses. Un contact même bref avec ces poils venimeux peut causer des brulures, des œdèmes voir des chocs anaphylactiques et mettre le pronostic vital en jeu pour les sujets allergiques. Si votre chien ou votre chat mange une chenille sa langue peut gonfler, se nécroser puis tomber c’est très impressionnant et handicapant pour l’animal surtout pour boire. La période la plus critique s’échelonne de Novembre à Avril sur presque tout le territoire Français. Si vous en repérez dans votre environnement Il faut absolument les détruire en répandant du bacille de Thuringe par exemple. Si votre animal se retrouve en contact avec des chenilles processionnaires, lavez-le à grandes eaux additionnées de shampoing, vous pouvez essayer d’utiliser du papier collant pour décrocher les poils urticants (comme une épilation) attention mettez des gants. S’il a léché ou avalé une chenille vous pouvez faire lui faire lécher un pot de glace à la vanille pour diminuer l’œdème, puis l’amener rapidement chez le vétérinaire car c’est une urgence vraie, celui-ci lui prescrira sans doute des antis histaminiques et devra peut-être même l’hospitaliser.

Bien entendu abeilles, guêpes et frelons peuvent occasionner des piqures aux chiens ou aux chats trop curieux, ces piqures sont en général sans danger, juste une rougeur locale et un léger gonflement. Vous pouvez leur mettre un glaçon et tamponner la piqure avec une cuillère de bicarbonate de soude diluée dans de l’eau ou avec de l’argent colloïdal, parfois le dard reste fiché dans le poil retirez le avec une pince à épiler. Si l’animal est allergique ou s’il est piqué dans la gorge en tentant d’avaler l’insecte, c’est une tout autre histoire car il peut développer un œdème ou avoir les voies respiratoires obstruées, voir développer un choc anaphylactique. Dans ce cas les symptômes sont immédiats et sans équivoque il vous faudra consulter votre vétérinaire en urgence. Afin de diminuer les risques, ne laissez pas trainer d’aliments et ramassez les fruits tombés qui peuvent attirer les guêpes.

Les phlébotomes, petits insectes volant ressemblant aux moustiques, présents surtout dans le sud de la France et le bassin méditerranéen peuvent transmettre la leishmaniose. Cette maladie incurable donne des lésions cutanées et une atteinte grave de l’état général. Un vaccin existe et nos pipettes Naturly’s, aideront à repousser ces insectes, mais il est conseillé de ne pas sortir vos poilus de la fin d’après-midi au petit matin dans les régions infestées.

 Blog-mon-chien-au-jardin-chenilles

Crapauds

Bien que ce batracien semble inoffensif, pour les chiens il représente un réel danger, il peut même s’avérer mortel pour un chien ou un chat qui le prendrait dans sa gueule. En effet lorsque le crapaud est attaqué ou se sent menacé, il sécrète des substances toxiques via les vésicules (verrues) présentes essentiellement sur son dos. Le contact direct du venin avec la muqueuse buccale est la cause principale des intoxications. Le chien se met alors à saliver fortement, se frotter les babines avec les pattes avant, ou se frotter le museau par terre et à se plaindre en raison de la douleur et de l’inflammation qui rendra ses muqueuses très rouges. Il peut présenter de la fièvre, des troubles digestifs, cardio-respiratoires, neurologiques, cardiaques, si vous repérez ces symptômes, prenez vite rendez-vous chez votre vétérinaire, surtout pour les jeunes chiens ou ceux de petite taille plus à risque. En attendant rincez complètement la bouche de votre chien à l’eau courante, en évitant qu’il avale, n'hésitez pas à ajouter à l’eau du bicarbonate de soude qui aidera à neutraliser l’acidité du venin.

 

Serpents

En France la plupart des serpents ne sont pas venimeux il n’y a donc pas de gravité en général si votre chien ou votre chat se fait mordre. Mais s’il s’agit d’une vipère, seule espèce en France à poser souci, dans ce cas la morsure peut être très douloureuse et se mettre rapidement à enfler. Deux points rouges (goutte de sang) espacés sont le signe des crocs qui se sont fichés dans les chairs et celles-ci peuvent enfler spectaculairement si comme souvent l’animal est allergique au venin. Il faut tenter de calmer l’animal, lui mettre de l’eau très froide ou mieux une poche de glaçons à l’endroit de la morsure, pour limiter la diffusion du venin et diminuer la douleur. Surtout ne pas tenter de retirer le venin, ni de l’aspirer, pas de garrot non plus, essayez de garder l’animal au calme, si vous voyez le serpent prenez une photo pour aider le vétérinaire à l’identifier, et filez chez votre vétérinaire au plus vite.

Blog-mon-chien-au-jardin-crapaud 

Tiques et aoutats

Certains parasites comme les tiques qui sont de petits acariens qui ne mesurent que quelques millimètres se cachent au jardin, dans les hautes herbes et les friches, rarement dans un jardin bien entretenu. Elles se fixent sur le chien ou le chat et se nourrissent de son sang ce qui leur permet de grossir rapidement. Une fois qu’elles sont gorgées de sang elles tombent et pondent dans la végétation. Le problème n’est pas tant le sang prélevé sur l’animal que certaines maladies graves qu’elles peuvent lui transmettre comme la maladie de lyme, la piroplasmose, et l’ehrlichiose. Il faut toujours peigner votre animal quand il rentre du jardin ou au moins le caresser minutieusement afin de sentir la moindre anomalie dans son pelage. Si vous repérez une petite boule et qu’en y regardant de plus près il s’agit d’une tique nous vous conseillons d’utiliser notre crochet à tique pour la retirer au plus vite et ne pas essayer de l’arracher avec les doigts car invariablement vous y laisseriez les crochets fichés dans la peau. Désinfectez l’endroit piqué avec de l’argent colloïdal. N’hésitez pas à utiliser le Tic drop sur les chats pour les protéger des tiques, et le Mélaflon Spot on pour les chiens.

Si de nombreuses tiques sont présentes mettez de la terre de diatomée dans le pelage car ainsi les tiques mourront par déshydratation.

Les Aoutats sont quant à eux de petits acariens aisément reconnaissables car ils sont de couleur corail. Ils sévissent en période estivale dans les herbes drues et ils provoquent de sévères démangeaisons aux chiens et aux chats. Ils s’attaquent souvent aux zones où la peau est plus fine, ce sont les larves qui posent un problème, elles ne sucent pas le sang mais injectent dans la peau des enzymes pour pré digérer les cellules et les aspirer comme les araignées. Les risques ne sont pas vitaux pour votre compagnon, mais les aoutats peuvent déclencher des réactions allergiques avec des prurits importants et un inconfort qui provoque le grattage et la surinfection bactérienne des lésions cutanées. La période la plus propice s’étend de fin juillet à mi-septembre, ils provoquent des lésions cutanées avec démangeaisons entre les doigts de pieds, sur le museau, et plus particulièrement autour des yeux, à la face interne des membres au niveau des plis de l’aine, sur l'abdomen, à la base des oreilles et aussi dans les plis auriculaires. On reconnait facilement ces petits amas couleur corail, l’homme peut aussi en attraper directement dans l’herbe mais elles ne lui seront pas transmises par son compagnon poilu. La lotion insect plus de chez Naturly’s aidera à éloigner les aoutats ainsi que le Vinaigre des 4 voleurs qui pourra participer aussi calmer les démangeaisons.  Sur les lésions vous pourrez appliquer le baume camphre et calendula de chez Dorwest qui aidera la peau à se calmer et à se régénérer

 

Hérissons

Ce sont des petits mammifères adorables souvent rencontrés au jardin, il faut les protéger mais ils ne font généralement pas très bon ménage avec les chiens, ceux-ci aboient souvent avec fureur contre ces boules hérissées d’épines et essayent parfois de les malmener. Les hérissons étant souvent porteurs de parasites et de maladies le mieux est de les prendre avec des gants et de les emmener dans une zone inhabitée afin qu’ils s’établissent dans un environnement sans danger pour eux et ainsi votre chien retrouvera son calme.

 

Clôtures

Cela peut paraître évident mais avant d’accueillir un chien dans votre jardin pensez à vérifier que les clôtures sont solides et qu’il ne risque pas de passer dessous ou dessus ou même par un petit trou que vous n’auriez pas vu car les dangers sur la route sont extrêmes et les mauvaises rencontres fréquentes. Assurez-vous de toujours bien fermer le portail, quitte à tourner la clef pour qu’un visiteur ne fasse pas d’impairs en le laissant ouvert incitant votre protégé à prendre la poudre d’escampette plus par curiosité que par envie de s’enfuir.

 

Plans d’eau

Si vous avez une mare, une piscine, un bassin ou un plan, d’eau quelconque faites attention à ne pas y laisser l’accès à votre chien sans surveillance car il n’est pas rare que les chiens se noient. Même s’ils savent nager souvent ils n’arrivent pas à ressortir car les bords sont abrupts et ils paniquent donc s’épuisent vite. Une vigilance plus particulière est de rigueur avec de jeunes chiots/chatons et les séniors.

 

Barbecue

Faites particulièrement attention lors de repas concoctés sur un barbecue car l’odeur alléchante attirera sans aucun doute votre poilu qui pourra créer un accident en renversant le barbecue ou en se brulant en tentant de voler vos agapes.

 

Eau de boisson

Laissez toujours de l’eau de boisson disponible dans un zone ombragée pour votre chien, changez cette eau très régulièrement car elle se souille très vite. Attention à prévoir une gamelle que votre chien ne pourra pas renverser quitte à y plonger un gros caillou, sinon il manquera d’eau rapidement et l’été cela peut s’avérer dangereux.

 

Ombre

Si vous laissez votre chien seul au jardin pendant votre absence, vérifiez qu’il aura toujours un coin d’ombre car le soleil tourne vite et il se peut qu’en partant vous l’ayez laissé complètement à l’ombre mais que quelques heures plus tard quand vous reviendrez, il soit en plein soleil.

Le coup de chaud pour un chien est une urgence extrême : direction vétérinaire immédiatement.

 

Zone besoins

Si vous le pouvez essayez quand votre chien est petit de lui apprendre à faire ses besoins toujours dans la même zone, ainsi quand vous aurez la visite d’enfants il sera plus facile de leur délimiter des zones de jeux non souillées par les excréments de chien.

 

N’oubliez pas que même si votre chien dispose d’un grand jardin, rien ne lui fait plus plaisir que des promenades avec son humain. Ces moments privilégiés sont pour lui la meilleure des récompenses et elles sont nécessaires à son équilibre et à sa santé. D’autant que bien souvent dans SON jardin il ne fait pas vraiment d’exercice passé le petit tour du propriétaire qu’il exécutera à sa première sortie du matin, ensuite il se couche généralement dans un endroit stratégique pour surveiller les alentours mais ne bouge que peu. Pour sa santé il est primordial de lui offrir de belles promenades et vous en bénéficierez également !

 

Surtout pas de panique... car malgré tous ces petits dangers qui peuvent surgir au jardin, contre lesquels nous vous avons mis en garde, en général tout se passe bien et vos poilus y passent de délicieux moments en votre compagnie.

Produits associés

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)