Affiner ma recherche


Type d'animal
Âge
Mode d'utilisation
Marque
Provenance
Appliquer
Coprophagie (consommer ses selles)

Coprophagie (consommer ses selles)


La coprophagie est le fait de manger ses propres selles ou bien les selles de ses congénères. C'est un trouble du comportement fort désagréable rencontré le plus fréquemment chez les jeunes chiens. Bien que ces chiens ne présentent aucun symptôme particulier, il faut éviter que cela devienne une habitude. Comment y parvenir ? Nous faisons le point sur le sujet dans ce qui suit.

Coprophagie, quelles sont les causes ?

La coprophagie est un trouble du comportement qui concerne surtout les chiens, mais elle peut aussi exister chez les chats, bien que cela soit plus rare. Elle peut résulter d’une carence en vitamines, d’où l’intérêt d’une alimentation saine et complète pour nos canins. Cela peut aussi être dû à des troubles digestifs à cause de la présence de parasite. Enfin, ces troubles peuvent aussi être engendrés par un problème au niveau de l’absorption des aliments, d’un rétrécissement du tube digestif ou encore d’une irritation au niveau de l’estomac. Dans tous les cas, une solution s’impose.

Comment remédier à la coprophagie ?

Comme la coprophagie chez les chiens est le plus souvent liée à une éventuelle carence en vitamines et en oligo-éléments, l’ajout du Keeper’s Mix assurera au chien tous les compléments nécessaires à sa santé et grâce à ce traitement il ne sera plus attiré par les selles. Les biscuits pour chiens aux algues marines ou aux cranberries peuvent également vous aider à faire passer cette habitude et détourner leur attention des selles.

Comme cette manie exécrable peut rapidement devenir une habitude, il est essentiel de la corriger au plus tôt, en évitant notamment de laisser l’animal en présence de ses selles. Un nettoyage permanent est donc de rigueur. Dans le cas d’une coprophagie engendrée par la présence de parasite, la prise de vermifuge constitue la meilleure solution. Enfin, si le trouble du comportement persiste, il est important de consulter un vétérinaire en vue d’y remédier. 

Lire la suite
Filtre
Résultats 1 - 3 sur 3.